Cathy Aberdam et Vincent Meynier

CATHY
ABERDAM

VINCENT
MEYNIER

AUDREY
BRAMY

RAPHAËL
VALETTE

Audrey Bramy et Raphaël Valette
Nous Sommes Montpellier Logo EELV

Démocratie populaire et institutions

Constat

Le conseil départemental est une vieille institution mais ses compétences restent méconnues des français-es. Pourtant, depuis les lois de décentralisation des années 80, le département est l’échelon de la solidarité et son action nous impacte de la naissance au plus grand âge (protection maternelle et infantile, assistantes sociales, collèges, handicap, seniors…). Dans l’Hérault, son budget annuel dépasse 1,5 milliards d’euros.

Beaucoup d’élu-es le sont depuis plusieurs dizaines d’années et cumulent les mandats au sein des communes et regroupements de communes (agglo, Métropole). Face à nous, plusieurs candidats sont maires, vice-présidents du conseil départemental et de la métropole de Montpellier.

Il nous paraît aujourd’hui essentiel de renforcer la transparence et la démocratie au sein de l’assemblée départementale, avec les habitants. Pour cela nous serons des élus intègres et qui font vivre la démocratie. Nous serons les oreilles et les porte-voix des citoyens, en allant à leur rencontre tout au long du mandat. Par des compte-rendus réguliers, détaillés et compréhensibles par tous, nous rendrons aux habitants leur pouvoir d’agir sur leur quotidien.

Notre proposition

  • Nous ne cumulerons pas plusieurs mandats, y compris dans le temps. Vincent Meynier, s’ il est élu, s’engage à quitter son poste de conseiller municipal d’opposition de Clapiers.
  • Nous rendrons publiques, transparentes et compréhensibles toutes les décisions relatives aux finances et à l’emploi de l’argent public au sein du département : budget annuel, indemnités des élus, subventions, investissements…
  • Nous rendrons possible l’organisation de référendum d’initiative citoyenne au niveau départemental.
  • Nous favoriserons l’autogestion dans certains organismes (crèches, habitats coopératifs EHPAD…) pour permettre à chacune et chacun d’avoir le contrôle sur sa vie.
  • Nous ferons participer les habitantes et habitants aux grandes décisions et actions départementales. Pour cela, nous mettrons en place la constitution d’assemblées citoyennes délibératives basées sur le tirage au sort. Nous donnerons à ces citoyens les moyens nécessaires à la compréhension et à l’analyse des questions qu’ils ont à traiter (formation, consultation d’experts, débats…). Et nous nous engageons à voter leurs décisions et propositions en Conseil Départemental. La première assemblée sera convoquée pour réfléchir à un service public de l’alimentation : comment garantir un accès universel à une alimentation saine et de qualité ?
burger Created with Sketch. close Created with Sketch. facebook Created with Sketch. twitter Created with Sketch. youtube Created with Sketch.