← retour à la liste

Devant le Collège Frédéric Bazille de Castelnau-le-Lez, Décidons l’Hérault (Nous Sommes / EELV) présentait, ce vendredi, ses candidats sur les cantons de Montpellier-Castelnau et du Crès.

Sur le canton de Montpellier-Castelnau, Décidons l’Hérault présentera Cathy Aberdam (Nous Sommes) et Vincent Meynier (EELV) et sur le canton du Crès, Audrey Bramy (Nous Sommes) et Raphaël Valette (EELV).

« Décidons l’Hérault fait souffler un vent nouveau et montre la fragilité de la majorité actuelle » – Cathy Aberdam

Porte-parole de Nous Sommes et candidate sur le canton de Montpellier-Castelnau, Cathy Aberdam était en verve, ce vendredi après-midi, « je me présente face à un cumuleur, tout à la fois maire de Jacou, Vice-président du Département et Vice-président de la Métropole [….] Aujourd’hui, il est grand temps de mettre l’imagination au pouvoir, on voit bien que nous n’avons pas les mêmes manières de faire, mais nos années de terrain valent bien plus que leurs années de carrière ».

En pratique, ce rassemblement soutenu par EELV et Nous Sommes sur le canton du Crès veut faire basculer le Département du côté de l’écologie populaire, « celle en opposition aux projets routiers, du LIEN au nord et DEM à l’est, aux projets de Bayssan. […] On voit bien les campagnes de communication, mais ce ne sont pas ceux qui ont fait les problèmes qui pourront les résoudre. […] Ce sont des projets d’un autre âge, qui peuvent être arrêtés.

« L’urgence écologique est là, les politiques mettent du temps à réagir, trop de temps » – Vincent Meynier

Même détermination, du côté de Vincent Meynier, candidat sur le canton de Montpellier-Castelnau (EELV), pour le conseiller municipal de Clapiers, qui a d’ores et déjà annoncé qu’il démissionnerait s’il était élu, « l’urgence écologique est là, les politiques mettent du temps à réagir, trop de temps […] les supers-cumulard se s’ont peu à peu éloigné de se qui constitue le quotidien des habitants […] Nous devons mettre fin au phénomène de « métropolisation » et plutôt rechercher une croissance harmonieuse avec une utilisation cohérente des ressources ».

Du côté des propositions, Audrey Bramy (Nous Sommes) et Raphaël Valette (EELV) candidats sur le canton du Crès sont précis : élargissement du RSA pour les jeunes de 18 à 25 ans, création de maisons intergénérationnelles (EHPAD/crèche), appui à la création de centres de santé départementaux, création de 5 000 emplois dans la transition écologique, plan de rénovation thermique et soutien actif à l’agriculture biologique.

Retrouvez l’article du mouvement en intégralité sur https://lemouvement.info/2021/05/14/video-departementales-2021-decidons-lherault-les-super-cumulards-eloignent-le-departement-des-citoyens/.

Article publié le : 22 mai 2021